Catégories
Blog

1- Alfa Spider : un des meilleurs cabriolets sportifs

L’Alfa Roméo Spider est une décapotable à deux places construite par la firme automobile italienne Alfa Roméo entre 1966 et 1994. La voiture a subi peu de transformations durant ces années et reste un classique dans l’univers des cabriolets.

Découvrez l’histoire et les atouts de l’Alfa Spider

L’histoire du cabriolet sportif a évolué avec ses différentes versions.

Sa conception a été confiée en 1964 au carrossier Pininfarina, un ingénieur et industriel basé à Turin. La commercialisation du cabriolet avait commencé alors qu’on recherchait toujours un nom qui pourrait mieux correspondre à ses caractéristiques. À l’issu d’un concours, c’est finalement le nom « Duetto » qui a été choisi pour la « 1600 Spider » (appellation commerciale). Cette dénomination a été trouvée par Guidobaldo Trionfi, un client de la marque résidant à Brescia.

L’appellation a été utilisée pour la première série sur un an avant d’être retirée pour des risques de confusion avec une célèbre marque de fabrique de goûter au chocolat. Mais les nostalgiques ont toujours dans leur esprit le nom Duetto pour désigner toutes les séries du cabriolet Spider sorties pendant les 30 ans.

Les différentes versions d’Alpha spider

Elles se déclinent en 4 séries :

  • La première série ou Duetto

Ce modèle est produit à environ 6 500 exemplaires entre 1966 et 1967. La voiture est équipée d’un moteur de 109 ch, d’un volant en bakélite 3 branches, de jantes 15 pouces et de répétiteurs à l’arrière des roues avant. Ses essuie-glaces sont croisés, ses bulles de phares et son pare-brise sont verticaux. Le Duetto s’impose dans le monde du cinéma après sa révélation dans le film The Graduate en 1967.

  • La deuxième série (arrière tronqué)

Cette série sort officiellement au Salon International de l’Automobile de Turin en 1969. La version Spider Veloce 1750 qui remplaçait la 1600 sera substituée par la Spider Veloce 2000. La production de la version 1750 s’arrête en 1972. Le modèle se caractérise par une allure trachée du  coffre, des pare-chocs en acier inoxydable portant une bande de protection en caoutchouc. Les visières aérodynamiques qui couvraient les feux avant sur la première série disparaissent. Les moteurs sont ravitaillés par 2 carburateurs double corps Dell’Orto ou Weber.

  • La série aerodinamica ou troisième série

Elle apparaît en 1983 avec des modifications notables, d’abord  au niveau de la carrosserie. La calandre en chrome est désormais en caoutchouc, les pare-chocs avant et arrière prennent du volume pour une meilleure protection du véhicule. Un spoiler et un becquet se découvrent sur le coffre en matière synthétique noire.

À l’intérieur, l’absence du chrome fait place au noir mat qui préserve toutefois l’ambiance originelle, avec le tableau de bord à deux gros compteurs séparés sous casquettes et ses 3 manomètres. Ces retouches sont peu appréciées des puristes du modèle qui expriment de fortes critiques. Le constructeur lance la finition haut de gamme  en 1986 en y rajoutant des flancs profilés.

  • La dernière série

La production de la quatrième série commence en 1990 pour s’arrêter en 1994. On retrouve la grande classe au niveau du design. Côté motorisation, les gros double corps sont remplacés par l’injection, un avantage pour la consommation même si l’effet sensation diminue avec une puissance limitée à 126 ch.  On note notamment la présence de la direction assistée livrée en série, d’une sellerie beige ou noire avec des ajouts de daim. La série sera vendue à près de 19 000 exemplaires.

L’Alfa Spider sera la dernière voiture de série du constructeur Alfa Roméo à être équipée d’une propulsion. La venue de la GVT Spider en 1994 va mettre fin à la belle aventure du Duetto.